Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129


Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]


Adresse postale :

Le Klan du Loup

rue de la république

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

La Boutique du Loup

29222441-121498468
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 19:16

loup enfant humour photo loup enfant humour_zps2si0ol7h.jpg

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 14:38

La première réunion du comité départemental de suivi du loup de la Haute-Loire, présidée par le Préfet M. Labbé, était organisée vendredi 27 février 2015 en Préfecture, ont annoncé les services de l'État dans un communiqué. Compte tenu des enjeux que revêt l’arrivée de ce prédateur dans le département, cette instance rassemble toute la diversité des acteurs concernés (élus, agriculteurs, forestiers, chasseurs, associations de protection de la nature, Mission départementale du tourisme, établissements publics, services de l’Etat).

 

Ce comité a pour objectif d’être au service d’une connaissance approfondie et sans cesse actualisée de la présence du loup sur les territoires ainsi que de participer à la construction, partagée, de solutions efficaces pour "préserver les intérêts de la profession agricole dans le respect des obligations et engagements nationaux relatifs aux espèces protégées".
Depuis quelques mois de présence avérée du loup dans le département, "on recense deux attaques pour lesquelles la responsabilité du loup n’a pas pu être exclue" (une sur la commune de Pradelles en octobre 2014 et une sur la commune de Chanaleilles en mai 2014).


OBSERVATION VISUELLE EN JANVIER


Des indices ont été relevés en 2015 avec une observation visuelle reconnue en janvier, confirmant l’hypothèse « loup » dans la commune de St-Paul-de-Tartas et une observation de traces dans la neige actuellement en cours d’analyse.


Au cours de la réunion, on a rappelé l’historique des événements de ces derniers mois sur le département, présenté la mise en place d’un réseau d’observateurs, expliqué le contenu du plan national loup et détaillé les conditions d’indemnisation des victimes d’attaques et l’acquisition de moyens de protection.


Par ailleurs, cette réunion a été l'occasion "d’échanger sur le zonage dit «cercle 2» permettant aux éleveurs concernés de bénéficier des aides du Plan de Développement Rural Régional pour la protection de leurs troupeaux, de présenter la future demande qu’adressera le préfet à la ministre en charge de l’écologie en vue de classer le département de Haute-Loire en «unités d’actions», ce qui promet de garantir une plus grande réactivité de décision, en cas d’attaque, de mettre en œuvre les mesures du plan loup pour protéger les troupeaux qui peuvent conduire sous certaines conditions à la mise en place de tirs de défense et de prélèvement".


Le Préfet a fait part de "sa détermination à mettre en œuvre la nouvelle disposition introduite par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, permettant la prise d’un arrêté préfectoral autorisant pendant six mois un agriculteur détenteur d’un permis de chasser valide, de réaliser un tir de prélèvement du loup, dès lors qu’il aura subi une attaque de loup et que son troupeau sera protégé" (ou reconnu comme non protégeable).

 

Source : L'Eveil

_______________________________________________________________________________

 

Cet article est symptomatique de l'absence de gestion du retour naturel du Loup en France :

- aucune indice REEL et CONFIMÉ
- de pseudos association de "protection de la Nature" mais qui ne disent rien lorsque l'on parle d'abattre un animal protégé
- une surreprésentation du lobby anti biodiversité
- une préfecture aux ordres d'une politique démagogique et électoraliste, qui n'a qu'un seul objectif : tuer du loup !

 

Voilà encore une funeste conséquence du Plan Loup 2013-2017, Plan qui a été validé par des associations comme FERUS, la FNE et le WWF France.

 

Seule l'association Le Klan du Loup est 100% Loup, 0% de tir à tuer !

Merci à Stop Animals Genocid (SAG) pour la réalisation du visuel !

Merci à Stop Animals Genocid (SAG) pour la réalisation du visuel !

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 18:46

Jeudi 5 février 2015, près de soixante chasseurs étaient réunis dans la salle polyvalente de la commune de La Cassaigne (11270) pour une formation dans le cadre d'éventuels tirs de prélèvement de loups dans le département.

 

Au cours de cette demi-journée de formation dispensée par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en présence de la DDTM et de la Fédération départementale des chasseurs de l'Aude, les chasseurs bénévoles présents ont reçu des informations concernant la biologie de cette espèce, ses mœurs et tous les éléments nécessaire à l'identification et à la reconnaissance de ces indices de présence. Cette formation avait aussi pour but de rappeler la réglementation en vigueur concernant les possibilités de dérogation à l'interdiction de tir de cette espèce protégée prévue par le plan national Loup. Enfin elle a permis de nombreux échanges entre l'administration en charge de ce dossier et les participants dont certains d'entre eux étaient des éleveurs concernés par cette problématique.

 

Source : La Dépêche du Midi

__________________________________________________________________________________________________________________________

La politique d'extermination du Loup en France se confirme par la formation de véritables "escadrons de la Mort".

 

Mais attention, Citoyennes, Citoyens, planquez vos chiens car c'est l'ONCFS qui assure la formation des futurs tueurs de loup.
Et lorsque l'on sait que ce sont les pseudo spécialistes de la Faune sauvage qui avaient cru voir un tigre ou une panthère aux Portes de paris alors qu'il s'agissait d'un chat, il y a de quoi avoir peur !

 

Halte aux subventions déguisées de l'élevage en France !

Halte aux dépenses publiques en faveur des écoterroristes !

 

association Le Klan du Loup

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 11:03
Le "leu" est le "loup" en vieux français.

Le "leu" est le "loup" en vieux français.

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 18:45

La perte de cette capacité chez le chien pourrait être due à la domestication par l'homme.

 

Quand on est sauvage, savoir compter est un avantage, mais cette aptitude sert moins quand on est domestiqué. C'est l'hypothèse émise par les chercheurs de l'École vétérinaire de Vienne (Autriche) après comparaison des performances des loups et des chiens. Dans une première étude en 2012, onze Canis lupus avaient à choisir en appuyant sur un buzzer entre deux tubes opaques dans lesquels ils voyaient tomber des morceaux de fromage. Et les loups, qui devaient choisir le tube le plus rempli, ont très bien fait la différence entre 2 et 3 morceaux et entre 3 et 4. Deux ans plus tard, la même équipe a proposé cet exercice à 13 chiens. Qui ont échoué le test.

 

La faute des humains

 

Les chercheurs pensent que cette perte de capacité pourrait être due à la domestication. Dans la nature, compter permet par exemple d'éviter d'affronter un groupe plus nombreux que le sien ou de faire les bons choix de chasse. "Comparés aux loups, les chiens domestiques n'ont plus besoin de chercher leur nourriture, ils ont un endroit sûr pour dormir et même la reproduction est contrôlée par l'homme. Aussi sont-ils exclus de la sélection naturelle", conclut Friederike Range, auteure principale de l'étude.

 

Source : Sciences et Avenir

_______________________________________________________________________________________

Nous ne pouvons que vous inciter à (re)lire la fable du Loup et du Chien de ce bon Monsieur de La Fontaine...

 

association Le Klan du Loup

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 12:26
Bulletin d'adhésion à l'association Le Klan du Loup

Bulletin d'adhésion à l'association Le Klan du Loup

Bulletin d'adhésion à l'association Le Klan du Loup

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 10:43

saint valentin louve loup photo saintvalentinlouplouve_zps6e719e99.jpg

L'association Le Klan du Loup souhaite une bonne fête de la St Valentin aux Louves et aux Loups !

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:40

Mouton loup toilettes photo loupmoutontoilettes_zps732d38dd.jpg

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Mélan pour son autorisation de publication

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 13:20

Cet article n’est qu’un dessin simplifié du système nerveux très complexe accompagné d’un peu de biologie. La science du vivant est un vaste domaine.

 

En bref ! Les plantes se maintiennent en vie sans se mouvoir, elles puisent leur nourriture dans le sol, à l’endroit où elles se trouvent. Grâce à l’énergie du soleil, elles transforment cette matière inanimée qui est dans le sol en leur propre matière vivante.

 

Les animaux, eux, vivent en consommant cette énergie solaire déjà transformée par les plantes, ce qui implique de se déplacer. Ils sont contraints d’agir dans un espace et se déplacer dans cet espace, pour cela, il faut un système nerveux. Ce système nerveux va permettre d’agir « sur » et « dans » l’environnement. Toujours pour la même raison, assurer la SURVIE.

 

Si cette action est efficace, il va en découler une sensation de bien-être, une pulsion qui aide les êtres vivants à maintenir leur équilibre biologique, leur structure vivante à subsister et cette pulsion va s’exprimer dans quatre types principaux de comportement de base :

 

- comportement de consommation (assouvir un besoin fondamental, boire, manger, copuler)

- comportement de fuite (pour éviter une punition ou prendre du recul pour donner un sens

plus approprié à ses propres besoins)

- comportement de lutte (destruction du sujet de l’agression)

- comportement d’inhibition (tendu, angoissé, bloqué, donc impossibilité de dominer une situation)

 

Un cerveau ne sert pas qu’à penser, il sert surtout à AGIR. L’évolution des espèces est conservatrice et dans le cerveau des animaux, on trouve des formes très primitives. Il y a un premier cerveau que l’on nomme « reptilien », qui déclenche des comportements de survie immédiate, sans quoi l’animal ne pourrait survivre. Lorsqu’on arrive aux mammifères, un second cerveau s’ajoute, celui de la « mémoire », sans mémoire on ne peut pas se rappeler ce qui est agréable ou non pour RÉAGIR. Puis, un 3ème cerveau, le « cortex cérébral », qui chez l’homme s’est développé considérablement. On l’appelle aussi le cortex associatif, c’est-à-dire que l’homme peut créer et accomplir un processus imaginaire.

 

Les deux premiers cerveaux « reptilien » et « mémoire » sont instinctuels, donc inconscients mais extrêmement important pour comprendre notre véritable personnalité. Le troisième « cortex cérébral » fournit un langage explicatif donc conscient qui donne souvent une excuse, un alibi au fonctionnement inconscient des deux premiers.

Les excuses et les alibis ne sont pas toujours exprimés avec justesse par le langage de l’homme, d’où l’importance de bien connaître le fonctionnement d’un système nerveux pour apprendre petit à petit à écouter la vérité des messages inconscients fournis par l’instinct et la mémoire unique de chacun.

 

Comment réagit un loup ?

 

Le loup est un animal habile et exercé afin de s’adapter à une grande variété de conditions, ce qui prouve que nous avons affaire à un animal évolué. Chacune de ses actions est un fragment à son essence. Ce n’est qu’en étudiant le loup dans chacune de ses parties, que l’on peut parvenir à une connaissance claire de tout son être, ses attributs généraux. Force, volonté, affection, sensibilité, réaction, etc.

 

Le système nerveux du loup réagit fortement aux sollicitations extérieures de son environnement, ce qui entraîne des réflexes de survie. Le loup est préparé à affronter ou fuir et va réagir avant même qu’il ait réalisé ce qui se passe, car il est à l’écoute de ses instincts suprasensibles.

 

Qu’est ce que le système nerveux sympathique ?

 

Le système nerveux sympathique est celui qui agit, qui accélère les réactions du corps. En cas de danger, les hormones du stress déferlent dans son système nerveux, son cœur bat quasi-instantanément plus vite, atteignant jusqu’à 200 pulsations minutes en effort intense et envoi du sang et de l’oxygène dans ses muscles. Le loup a peu de glandes sudoripares, elles sont présentes dans les coussinets plantaires et dans la peau de la région inter digitée. Pour réguler sa température interne, il halète, ce qui provoque une évaporation de la salive dans la gueule, rafraîchissant sa bouche et le sang qui y circule.

 

Qu’est ce que le système nerveux parasympathique ?

 

Le système nerveux parasympathique est celui qui relâche, qui freine les réactions du corps pour parvenir à l’homéostasie. Autrement dit, à une forme d’équilibre du corps. Ce faisant, il régule son organisme et retrouve l’apaisement, il se régénère et retrouve son état initial et toutes ses forces. Son cœur retrouve ses battements au rythme de 90 pulsations minute au repos.

 

Le système nerveux central est composé de l’encéphale (ensemble des centres nerveux contenus dans la boîte crânienne associé à la moelle épinière). Le fonctionnement de cet ensemble repose principalement sur les neurones, des cellules spécialisées capables de communiquer entre elles. Il représente les centres d’interprétation et de commandes, exemple : la réception, la transmission, l’analyse des informations, la régulation etc.

 

Le système nerveux périphérique constitué des nerfs a pour fonction principale de faire circuler l’information dans les organes et le système nerveux central. Le système nerveux périphérique n’est pas protégé par les os du crâne, de la colonne et n’est pas recouvert par la barrière encéphalique qui assure l’isolation du système nerveux central. De ce fait, ce manque de défense laisse le système nerveux périphérique beaucoup plus exposé aux lésions mécaniques et aux toxines.

 

C’est difficile de faire court sur ce genre de sujet, la science du vivant est étendue mais nécessaire pour le respect des différentes espèces essentielles à notre survie. La dominance humaine « politique bien souvent » est basée sur le pouvoir de l’argent, au détriment de la vie humaine, animale et végétale. N’est-ce pas douloureux et mesquin ce genre de dominance ?

 

En revanche, La dominance dans une meute de loups est basée uniquement sur le respect de la vie et renforcer celle des autres.

 

Cela étant dit, je garde espoir en l’homme et m’efforce de croire qu’il est encore capable du meilleur par la connaissance et l’action pour le maintien de notre seule richesse, le souffle de chaque espèce.

 

Sandrine Devienne pour le Klan du Loup

 

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Ethologie lupine
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 12:34

Veuillez noter la nouvelle adresse postale du Secrétariat de notre association :

 

association Le Klan du Loup
rue de la République
24210 LA BACHELLERIE
France

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article