Adresse

Tél : +33664864129


Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]


Adresse postale :

Le Klan du Loup

rue de la république

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

La Boutique du Loup

29222441-121498468
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 11:06

Un loup a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi 20 novembre 2014 après avoir été percuté par une voiture sur l'autoroute A8 (ESCOTA), à proximité de l'échangeur 39 des Adrets-de-l'Estérel.

Le peloton autoroutier de Mandelieu, chargés de l’enquête, auraient eu confirmation de l’espèce animale, notamment après avoir recueilli l’avis d’un garde-chasse.

Une autopsie est pratiquée au laboratoire vétérinaire de Grenoble afin de mener des analyses toxicologiques pour déterminer l'éventuelle présence de poison ou de parasites.

 

L'une des conséquences des battues et des traques contre le loup est l'éclatement des meutes, donc l'accélération des dispersions de Canis lupus sur le territoire.

 

En janvier 2014, un loup avait été tué sur l'autoroute A570 entre Hyères et Toulon.

 

La société ESCOTA doit augmenter le nombre de Passages Grande Faune (PGF) et renforcer le suivi et l'entretien des clôtures le long de ses autoroutes.

 

association Le Klan du Loup

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 18:07

Communiqué de presse préfecture Alpes de Haute Provence

 

Protection contre la prédation :

Prélèvement d’un loup aux Hautes-Duyes

 

En application des dispositions du plan d’action national loup, et afin de réduire l'exposition des troupeaux à la prédation, le préfet des Alpes de Haute-Provence a autorisé, le 24 septembre 2014, pour une durée de 2 mois, une opération de tir de prélèvement de 2 loups dans les communes d’Authon, Auzet, Barles, Hautes-Duyes et La Robine-sur-Galabre. C’est dans ce cadre qu’un loup a été prélevé aux Hautes-Duyes. 

 

Le prélèvement de ce loup s’inscrit dans le plafond de 24 loups pouvant être prélevés en 2014-2015, sans nuire au maintien dans un état de conservation favorable des populations de loups au sein de leur aire de répartition naturelle. Ce plafond peut être porté à 36 si le quota est atteint en cours d’année. Il fait partie des actions définies par Ségolène ROYAL, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie en vue de diminuer la pression de la prédation.

 

13 loups ont ainsi été prélevés à ce jour au niveau national dont 4 dans les

Alpes-de-Haute-Provence.

 

La préfecture rappelle que la prédation exercée par le loup sur les troupeaux d'ovins s'est accentuée ces dernières années et que cette tendance s’est confirmée en 2014.

 

Les services de l’État, et en particulier l’ONCFS, se mobilisent avec l'appui des lieutenants de louveterie, des chasseurs et des éleveurs pour défendre les troupeaux contre les attaques de loups et organiser des affûts, approches ou battues sur autorisation préfectorale.

 

Digne-les-Bains, le 17 novembre 2014

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

La mise en place du Plan Loup 2013-2017, n'aura eu comme seul effet que de permettre l'éradication du Loup en France, dans le silence des associations qui ont participé à son élaboration (WWF France, FERUS, FNE, etc...) et sous le regard goguenard de madame Royal.

 

Que ces 3 associations se prononcent maintenant clairement contre TOUS les tirs à tuer, y compris les tirs de défense, comme l'a toujours fait Le Klan du Loup.

 

Dans son communiqué, la préfecture évoque l'ONCFS, cette extraordinaire administration composée de "professionnels" de la Faune Sauvage, "professionnels" qui confondent empreinte de tigre et empreinte de chat...

association Le Klan du Loup

 

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 18:23

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup vidéo
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 13:10
 

Partager cet article

Publié par Le Président du Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 19:12

Le quota du nombre de loups susceptibles d'être "prélevés" dans le département a été dépassé. La "chasse au loup" est donc suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Trois loups ont été abattus ce mercredi matin sur le plateau de Canjuers (83). Un premier loup avait déjà été abattu dans la même zone il y a plusieurs semaines. Or, le préfet avait autorisé en septembre le prélèvement de trois loups maximum.

Les conditions de ces derniers tirs de prélèvement n'ont pas permis de respecter le quota fixé par arrêté préfectoral, indique la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM). Les trois loups, qui évoluaient au sein d'une même meute, ont été tués quasi simultanément. "C'est un fait tout à fait rare."

Depuis l'été dernier, un arrêté ministériel autorise, à titre expérimental, les prélèvements de loups dans le cadre de battues au grand gibier (sangliers, etc.). C'est dans ce contexte (et celui de l'arrêté préfectoral de septembre 2014) que les chasseurs, encadrés par un lieutenant de louveterie, ont abattu les trois loups mercredi.

Au niveau national, le plan loup prévoit le prélèvement de 24 loups sur la période 2014/2015. La moitié de ce quota a été atteinte, précise Vincent Chery, adjoint au directeur départemental des territoires et de la mer.

Selon Vincent Chery, les attaques de loups dans le département au préjudice d'éleveurs vont faire l'objet d'une nouvelle évaluation. Au moins jusque-là, aucun loup ne pourra être abattu dans le département.

Source : Var Matin

__________________________________________________________________________________________________________

 

Les chiasseurs, pseudo "régulateurs" de la Nature, montrent une nouvelle fois leurs vrais visages : des choses êtres vils et abjectes, incapables de se maîtriser, tirant à tout va et s'asseyant sur la réglementation, comme ils l'ont toujours fait !

 

Ségolène Royal doit se frotter les mains : la France va atteindre les 20% de loups exterminés d'ici la fin de l'année, si rien n'est fait pour arrêter ce massacre.

 

Voilà où mène la validation du Plan Loup 2013-2017, Plan auquel ont participé des associations comme la FNE, FERUS et le WWF France.

 

Nous savons que des actions directes en faveur du Loup sont conduites sur le terrain. Certaines ont déjà portées leurs fruits, permettant la défense d'un nombre X de loups...

Nous demandons à ces combattant-e-s de l'ombre de ne pas baisser les bras.
Nous demandons à ces combattant-e-s de l'ombre de poursuivre leur lutte : la bataille ne fait que commencer.
Votre tâche est ingrate mais vous pouvez être fier-e-s d'être des Résistant-e-s !

 

Face à celles et ceux qui ne condamnent pas TOUS les tirs à tuer,
Face à celles et ceux qui collaborent avec le ministère de l'écologie éradication,
Face à celles et ceux qui s'accoquinent avec les fédérations de chiasse, les éleveurs et les bergers anti-loup,
L'association Le Klan du Loup proclame une nouvelle fois haut et fort :

100% Loup, 0% de tir à tuer ! Nous, c'est le Loup !

 

association Le Klan du Loup
 

Dessin sous copyright © Publié avec l'aimable autorisation de Pascal Melan

Dessin sous copyright © Publié avec l'aimable autorisation de Pascal Melan

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:35
Dessin sous copyright © Publié avec l'aimable autorisation de Pascal Melan

Dessin sous copyright © Publié avec l'aimable autorisation de Pascal Melan

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 18:45

Art et science – Introduction pour faire connaissance.

 

Beaucoup de gens me posent cette question, vous êtes une artiste et vous étudiez l’éthologie, quel rapport ? Je ne m’étais jamais vraiment interrogée sur le rapport entre l’art et l’éthologie, se sont deux passions intrinsèques qui font parties de ma vie naturellement, depuis de nombreuses années. Pour moi, l’un ne va pas sans l’autre. Je dirai même, en ce qui me concerne, l’un va très bien avec l’autre. C’est un apprentissage permanent car mouvant, aussi bien dans l’art que je pratique et la science que j’étudie.

 

La plus belle œuvre au monde, n’est-elle pas notre Terre ? Ses mouvements multiples des plus gracieux, parfois violents, mais toujours éducateurs, de part les trésors qu’elle partage, les sons divers du vent et des rivières, etc. Tout est fait pour que chacun y trouve son content. Personnellement, la nature m’a toujours beaucoup inspiré pour la composition d’une musique ou l’écriture d’un texte. J’observe et je crée. J’observe depuis l’enfance, je m’interroge, j’apprends et j’aime cela.

 

L’observation « est » l’éthologie.

 

Sans observation, il n’y a pas d’interrogation, il n’y a pas d’apprentissage. Simplement pour vous dire ma tristesse de constater que la pensée individuelle pour les ¾ du monde est : « la Terre va mal mais je ne suis pas responsable ». Comme c’est triste, tant que le monde pensera ainsi, nous ne pourrons pas avancer et surtout stabiliser les dégâts causés par des expériences chimiques et nucléaires qui ont empoisonné très fortement notre planète. Quant à la chasse pratiquée sans instruction qui chamboule nos biotopes alors que la nature se régule seule depuis des millions d’années. L’humain n’a pas besoin d’abondance, pourquoi faire ? Ne prenons que le stricte nécessaire pour vivre, c’est affligeant de ne pas comprendre cela !

 

Il faut plutôt penser « la Terre va mal, je suis responsable » donc, j’agis. Ce que nous faisons tous « ICI ».

 

Cela s’impose de manière urgente, je n’invente rien, c’est une évidence. Quelle en est la genèse ? L’humain. Comment y remédier ? En pensant « La Terre va mal, je suis responsable » donc, j’agis, encore et encore.

 

Cette lucidité ne me permets pas d’être complètement sereine, de part nos histoires passées, ainsi que celles de notre présent, quant au futur ? Et compte tenu notamment des décisions prises par le gouvernement concernant le plus vieux bouc émissaire de la planète Terre, ayant pour nom « loup », puisque nous parlons de loup « ici », m’alarme sur son avenir et le notre.

 

Le loup, qui, depuis la nuit des temps, ne fait que survivre et s’adapter à des situations de plus en plus difficiles et violentes à son égard de la part des hommes, ne serait-ce que par la diminution de ses espaces territoriaux composant notamment sa nourriture. Tout ça, pour laisser place à l’urbanisation, cela va de soi pour certains, pas pour moi ! L’homme s’empare de tout et plus il s’empare, plus il meurt. Le sait-il ? Est-il suicidaire ?

 

Cette belle boule bleue portée par le soleil grisonne, fatigue, et porte les stigmates d’une profonde blessure causée par trop d’erreurs calculées ou non. La soif du pouvoir n’en fini pas de détruire, alors qu’il suffirait juste de renoncer à cette obsession de dépasser tout autre vie et d’accepter le partage pour les besoins de chaque espèce.

 

Sommes-nous devenus des pantins ? Des formes sinistrées dans un brouillard médiatisé, trompeur, spécialisé dans l’hypnose des sens rationnels et existentiels d’une nature indispensable à notre survie. Espoir que non !

 

Le loup, la bête monstrueuse à exécuter coûte que coûte, et ce, malgré les preuves qu’il donne de son essentialisme pour notre biodiversité vitale. Il est opportun d’en finir avec cet acharnement à vouloir éradiquer une espèce capable de réguler intelligemment puis de renforcer la santé des autres espèces en faisant les bons choix, au bon moment. En sommes-nous capables ?

 

Je prends la responsabilité de dire que notre Ministre de l’Écologie est incompétente et surtout dangereuse pour notre futur, elle n’a aucune notion de biologie et je ne parle pas d’éthologie, science qui n’est pas tellement reconnue en France, et pour cause !

 

Sommes-nous trop observateurs ?

 

Lu dans un article il n’y a pas longtemps, « notre Ministre donne des autorisations pour organiser des battues d’espèces protégées dans des espaces protégés », c’est vous dire ! Tout cela prouve qu’elle ne porte aucun intérêt à la nature sauvage.

 

Ce gouvernement me fait honte, et oui ! J’ai honte de mon propre pays à cause de nos dirigeants irresponsables et menteurs, qui abusent de leur pouvoir et couvrent la criminalité de beaucoup trop de chasseurs et de plus, avalisent ce lobby de traque pour mise à mort. La chasse doit être abolie pour la restauration des équilibres naturels.

 

Pour finir, en Italie tout se passe très bien avec le pastoralisme et ses 1900 loups.

 

Où est le problème en France avec ses 150 loups ?

 

Pouvoir, vous avez dit pouvoir ? c’est pour mieux vous tuer mes enfants !

 

 

Sandrine Devienne pour le Klan du Loup

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Ethologie lupine
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 18:53

Préparez sereinement Noël avec - 20 % sur tout

 

Avec La Boutique du Loup, cela vaut le coup de préparer Noël en avance ! Car, à partir du 4 novembre, toute notre gamme de produits est à - 20 % pendant une semaine ! De quoi offrir des cadeaux de Noël personnalisés à toute votre famille et vos amis.

 

100% des bénéfices sont reversés à l'association Le Klan du Loup.
Cliquez ici

 

Tous les détails :

- 20 % sur tous les produits
Minimum d’achat : 30 €
Durée de l’offre : 04/11/2014 - 10/11/2014
Code promo: NOEL20
Offre non-cumulable.

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 11:57

Le lobby agro-cynégétique instrumentalise une presse complaisante pour désinformer l’opinion.

Revenu d’Italie et peut-être d’Espagne depuis 1992, le loup gagne de nouveaux départements chaque année soulevant une opposition entre les éleveurs, d’une part, les protecteurs de la nature et les scientifiques, d’autre part.

Surtout, pour une certaine presse, il ne convient pas de mentionner que 80% des Français souhaitent la présence du loup et de l’ours.

Puis, voici le couplet, sur le bucolique berger, amoureux de son troupeau, confronté aux graves difficultés sociales imputées aux grands prédateurs.

Ce couplet est doublement mensonger.

- Les prédations de moutons imputables à la faune sont dérisoires au regard des pertes générées par les accidents et les maladies.

Ce qui coule la « filière » ovine n’est point le loup mais les importations massives de viande.

- Seconde imposture : le bucolique berger élève ses moutons pour leur égorgement et non à titre d’animaux de compagnie.

Le couteau du sacrificateur serait-il moins cruel que le carnivore sauvage ?

En France, chaque année cinq cents mille brebis sont dites de « réforme », mot pudique pour dire qu’elles sont condamnées à être tuées et incinérées depuis que la « farine » extraite de leurs cadavres n’est plus commercialisable.

Ce ne sont pas les critères économiques, ni l’affectivité de l’éleveur qui déterminent l’âpreté d’un débat passionnel, violent, irrationnel.

La question, ignorée par une presse faible, est purement culturelle.

Pendant des siècles, l’homme a affronté la nature, cherchant sans cesse à la dominer, l’exploiter, la rendre docile à ses seuls intérêts.

Les forêts profondes, les zones marécageuses, la faune sauvage, les espaces non jardinés inquiétaient et devaient être combattus, maîtrisés, valorisés.

L’homme était contre nature.

Le défi était d’arracher à la terre les récoltes et le bétail, contre tout ce qui refusait la domestication.

Le loup est par( excellence le symbole de cette nature insoumise, rebelle, force ténébreuse que l’homme devait extirper.

 

Nous ne sommes plus au Moyen-âge, bien que l’observation de certains mouvements idéologiques, dans divers domaines, ne manquent pas de nous inquiéter sur le degré d’évolution de certains contemporains.

 

L’obscurantisme conserve bien des adeptes.

Or, ce qui nous menace n’est plus la luxuriance de la nature, sa prolificité, mais sa mort.

Nous sommes confrontés à une vaste disparition des formes de vies sur terre, du fait de l’homme.

De destructeur, l’homme, responsable par sa maîtrise, doit désormais se muer en protecteur sous peine, à terme, de tout anéantir.

Le loup mange des moutons, comme l’ours et le lynx.

Oui, et les hirondelles souillent les façades. Les chauves-souris font du bruit dans les greniers. Les oiseaux consomment des fruits et des graines. Les insectes dérangent comme les grenouilles assourdissant l’étang au printemps.

Le renard prélève le faisan que le chasseur vient de relâcher pour alimenter son stand de tirs.

En un mot, il faudrait, pour les archaïques, aseptiser la nature, faire des montagnes des parcs à moutons.

50% du revenu des éleveurs proviennent de subventions publiques.

Pourquoi pas.

Mais si cet éleveur financé par la collectivité refuse les loups, les ours et les lynx que demander aux paysans Africains confrontés aux éléphants, aux rhinocéros et aux indiens vivant sur le territoire du tigre ?

Le choix est éthique, purement culturel entre une approche archaïque de la nature et de l’animal et une approche nouvelle qui intègre les changements radicaux d’environnement résultant de la surpopulation humaine et de la maîtrise technique.

Qu’il faudrait de vrais journalistes pour analyser le débat et non des copistes de la propagande du lobby agro-cynégétique.

Pour nous, l’homme doit partager la terre avec toutes les formes de vies, instaurer avec la faune un autre lien que celui de la destruction et acquérir la maîtrise de sa maîtrise.

Pour une certaine presse, c’est : « silence, on tue ».

 

Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE ET NATURE

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Il n'y a rien à ajouter ou à retrancher de l'analyse du Président Charollois. Tout est dit et parfaitement dit.

 

Nous réitérons une nouvelle fois ici notre appel à Gérard Charollois :

Il n'y a aucun parti politique en France qui défend la Cause Animale. Soyez-en le fondateur et portez le débat sur la place publique !

 

association Le Klan du Loup

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 16:49

Bonjour,

 

J'ai le plaisir de vous annoncer notre Exposition d'Art Animalier "Regards Nature",

qui se déroulera à l'Espace St Clair, dans le centre ville de BRIGNAIS 69530, tout près de LYON.

 

Nous serons 7 artistes de la région à cette occasion, 6 peintres et 1 sculpteur, du Collectif ArteAra :

Véronique RENAUD, Magali DIO NOVAK, Lili BARBIER, Sylvianne MARDUEL DO,

Gérard CHASSOT, Maurice JEAN, Franck ROLLIER.

 

Exposition du 22 novembre au 8 décembre 2014,

 

www.veroniquerenaud.com

 

Véronique Renaud est une amie de l'association Le Klan du Loup.

Nous vous invitons à venir découvrir ses oeuvres.

Véronique Renaud à l'Exposition d'Art Animalier "Regards Nature"

Partager cet article

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog