Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129

 

Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]

 

Adresse postale :

Le Klan du Loup

18 rue de la République

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 16:51

Compter les animaux sauvages, pas simple !

Les méthodes de comptage de la faune sauvage ont été bouleversées par la génétique et les techniques numériques. La vie intime des animaux et leur interaction avec l’environnement sont plus accessibles.

PIÈGES. Comment se porte la faune sauvage ? Il y a 30 ans bien malin qui aurait pu répondre à cette question. À part quelques espèces très rares comme l’ours, le décompte n’était possible qu’à partir d’observations à la jumelle et de prélèvements épisodiques de quelques individus via des pièges. Aujourd’hui, l’état de conservation de 312 espèces et 132 habitats d’intérêt communautaire du territoire français a fait l’objet de deux évaluations scientifiquement valides en 2007 et 2012. 55% des espèces et des écosystèmes sont ainsi dans un état défavorable, 28% en bon état et 17% restent inconnus (il s’agit principalement d’espèces marines et de certains invertébrés). "En comparant les deux inventaires, on constate une tendance générale à la dégradation", note Renaud Puissauve, co-rédacteur de ce rapport remis à l’Union européenne.

Chercheur au Muséum national d’histoire naturelle, Renaud Puissauve est venu rendre une sorte d’hommage aux 1.500 agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) lors du colloque organisé cette semaine par cet organisme sur son bilan de trente ans de suivi des espèces vivant sur le territoire français. L’organisme est en effet l’un des principaux contributeurs à ces inventaires pour les espèces "chassables" (oiseaux d’eau, cerfs, chevreuils, sangliers, perdrix, lièvre, etc.) mais aussi de mammifères emblématiques comme le loup, le lynx ou l’ours. Son bilan met en exergue une véritable révolution des techniques de suivi de ces animaux. "L’application de la génétique, de la révolution numérique à ce secteur nous permet aujourd’hui d’évaluer finement des populations faibles vivant sur de grands espaces", note Nirmala Seon-Massin, directrice scientifique de l’ONCFS.

Analyses sanguines, prélèvements génétique, échographies

GPS. Le recenseur de la nature cherche à établir les aires de répartition d’une espèce, son abondance et son évolution démographique. L’outil de base, c’est la capture physique des individus sur des zones tests par des pièges et filets, le marquage par bague, le relâchement et la recapture l’année suivante. "C’est en effet en comparant le nombre d’animaux déjà bagués avec ceux qui ne le sont pas qu’on peut statistiquement évaluer l’abondance d’une espèce et sa dynamique démographique", explique Maryline Pellerin, qui travaille au suivi des 6 espèces françaises de grands ongulés à l’ONCFS. Cette méthode fiable n’est pas abandonnée bien qu’elle puisse occasionner des blessures aux animaux. Mais elle est aujourd’hui doublée d’analyses sanguines, de prélèvements génétiques, de recherche de parasites comme les tiques et même d’échographies pour les femelles pleines !

Surtout, des individus sont aujourd’hui appareillés de GPS ou de VHF pour les suivre dans leur vie quotidienne. On a appris ainsi que lorsqu’ils sont traqués par les chasseurs, les sangliers abandonnent les fourrés où ils vivent habituellement pour les taillis sous futaies où les chasseurs ne pensent pas naturellement à les poursuivre. De même, les hardes de biches ne mettent que quelques heures après la chasse pour revenir dans leurs espaces de vie préférés.

À la recherche des crottes

CHANT. Les technologies donnent ainsi plus de précision à des méthodes anciennes. Ainsi, le comptage des oiseaux chanteurs (alouette des champs, caille des blés, grive musicienne, etc.) s’opère depuis les années 1980 à partir de leur écoute par 800 observateurs (dont 600 de l’ONCFS et 200 des fédérations de chasseurs) en deux passages (avril et mai-juin) sur des cercles de détection de 500 mètres au centre de mailles IGN de 24 sur 28 kilomètres de côté, soit 5.300 points d'écoute. "Cette méthode est aujourd’hui améliorée par la bioacoustique, l’enregistrement du chant permettant à la fois d’éviter le double comptage et de déterminer les signatures vocales individuelles", précise Carole Toïgo, à la direction de la recherche et de l’expertise de l’ONCFS. La bioacoustique est en cours d’essai sur le lagopède et le râle des genêts et devrait dans le futur affiner des résultats déjà solides pour d’autres oiseaux. Ainsi, sait-on que depuis 1996, les effectifs des tourterelles des bois ont baissé de 28%, obligeant la France à la classer comme espèce vulnérable. Les pigeons ramiers ont dans le même temps doublé leurs effectifs !

La génétique suit ici un chemin inattendu : la crotte. La déjection animale est en effet pleine d’ADN dont les microsatellites sont autant de marqueurs individuels. La chasse aux excréments est devenue le jeu favori des agents, notamment ceux chargés des espèces insaisissables comme le vison d’Europe, espèce nocturne de faible densité, ou toute la famille des mustélidés (hermine, martre, furet). La crotte est l’indicateur irréfutable de la présence du loup sur un nouveau territoire, et l’on peut même déterminer sa provenance s’il a déféqué dans une autre région. On sait ainsi qu’un individu repéré dans la Meuse provenait du massif des Bauges au nord de l’arc alpin.

BANQUES. La création de banques de données génétiques ouvre également de grandes perspectives. Ainsi, il sera possible de confirmer la présence d’une loutre dans une rivière ou un étang grâce à un échantillon d’eau dans lequel on recherchera des traces d’ADN de l’animal. Les crottes devraient également permettre de savoir ce qu’ont mangé les animaux. Ainsi, ce sont des analyses génétiques qui ont permis de déterminer que des bouquetins et de mouflons vivant sur les mêmes zones ne mangeaient pas la même chose et n’entraient donc pas en compétition pour leur nourriture. Autre aspect pratique : on devrait savoir de quoi se nourrissent préférentiellement les grands ongulés et déterminer ainsi les principaux responsables des dégâts causés sur les arbres dans les forêts. Grâce à ces nouveaux outils, la vie intime des animaux et leurs interactions avec l’environnement deviennent plus accessibles. Ces progrès devraient être évidents lors de la remise du prochain rapport sur l’état de conservation des espèces en France prévu pour 2018.

Sciences et Avenir

Pour la première année depuis le retour naturel de Loup en France (novembre 1992), les chiffres officiels de l'ONCFS sont en baisse, soit 292 loups.

 

Madame Royal contredit son administration, et avance le chiffre magique de 500 loups. Estrosi va-t-il pousser jusqu'à 1000...?

 

La réalité est nettement plus triste et moins vendeur pour les journaleux en mal de buzz : il y aurait entre 150 à 200 loups en France.

 

Les tirs à tuer officiels (tirs de défense, tirs de prélèvement) et le braconnage ont exterminé un tiers de la population actuelle !

 

Seul Le Klan du Loup est 100% loup et 0 tir à tuer !

 

association Le Klan du Loup

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 17:33

Grâce à la FDSEA05 et aux JA05, la préfecture des Hautes-Alpes fait le bonheur des Français-e-s et des Italien-ne-s, car le ridicule a toujours fait rire ! Quand l'expression (péjorative) crétin des Alpes prend tout son sens.

 

Une précision pour les néo-ruraux de l'élevage intensif : un loup n'a pas les yeux bleus (sic)...

 

Nous souhaitons bon courage au préfet Philippe COURT qui restera dans les annales de la République comme l'homme-qui-a-fait-retirer-une-peluche-de-loup-pour-ne-pas-effrayer-les-éleveurs.

Avoir fait l'X et les Ponts pour en arriver là ; quel gâchis...

 

association Le Klan du Loup

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 18:53
Lupo Wolfie

Lupo Wolfie

Le préfet des Hautes-Alpes avait fait retirer Lupo, la mascotte du Giro, sous la pression de la FDSEA et de Jeunes Agricultures, le lobby qui a peur des peluche de loup. manque de chance, il est revenu en force...

 

Bilan de l'opération : un préfet qui obéit aux ordres les plus farfelues des lobbies, et qui se décrédibilise complètement.

Un syndicat agricole dont le combat est l'interdiction d'une peluche ; ses adhérents apprécieront...

Une campagne de publicité hors norme pour Lupo/Wolfie, grâce à une mobilisation citoyenne sur le terrain et les réseaux sociaux, relayée par Le Klan du Loup !

 

Merci au préfet du 05, aux clowns de la FARce et autres anti-loups, d'avoir fait rire les Français-e-s et les Italien-ne-s par leurs pitreries.

Surtout ne changer rien ; vous êtes les meilleurs responsables de communication pour le Loup...

 

association Le Klan du Loup

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 10:16
Courrier ville de Château-Thierry

Courrier ville de Château-Thierry

Il est rassurant de voir qu'en France, il existe encore des municipalités qui ont une approche rationnelle de la biodiversité, dont le Loup fait partie.

 

Le Klan du Loup a profité de l'occasion pour demander au Député-Maire (LRC-CAP 21) Jacques Krabal, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale, de rappeler Ségolène Royal à ses devoirs envers Canis lupus italicus. A suivre...

 

association Le Klan du Loup

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 09:57

Meurthe-et-Moselle : une prévention contre les prédations du loup

Des actions de prévention seront mises en place le mercredi 25 mai 2016, pour protéger les troupeaux contre les prédations du loup, à l'initiative des services de l'Etat et de la chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle.

La mise en place de clôtures aura lieu le mercredi 25 mai 2016 par des apprentis du Centre de Formation des Apprentis Agricoles (CFAA) de Toul (54) pour lutter contre les prédations du loup sur les troupeaux.
Ces deux derniers mois ont connu plusieurs attaques dans les secteurs du pays de Colombey-Sud-Toulois et du Saintois (Meurthe-et-Moselle).

Cette invitation à l'action est à l'initiative des services de l'État et de la chambre d'agriculture de Meurthe-et-Moselle. Cette dernière a pris contact avec différents établissement agricoles, dont le Centre de Formation des Apprentis Agricoles (CFAA) de Toul qui a répondu favorablement.

Une journée va donc être dédiée à la mise en place des clôtures par une quinzaine d'apprentis. Les clôtures seront implantées au profit de deux exploitations :
* GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun) du Chevalet à Dommarie-Eulmont
* SCEA (Société Civile d’Exploitation Agricole) de MERIGNY à Colombey-les-Belles

France 3 Lorraine

Pour le Klan du Loup, il n'y a qu'une seule politique concernant le Loup qui soit acceptable : celle de la prévention.

 

Nous demandons aussi l'arrêt des indemnisations, qui ne sont que des subventions déguisées et des pousse-au-crime.

 

Le Klan du Loup se tient du côté des éleveurs qui veulent travailler en bonne harmonie avec la biodiversité ; et il y en a...

 

association le Klan du Loup

Crédit photo : JC Capdeville

Crédit photo : JC Capdeville

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 09:45

La cour d’appel d’Aix en Provence (13) vient de confirmer le jugement de première instance. Le maire de Nice et président de la région Paca, Estrosi (LR, ex UMP), avait été condamné en 2014 à 10.000 euros d’amende au pénal et à 2.000 euros au civil.

 

Ses propos datent du mois d'avril 2014. "En 1992, le loup a été réintroduit artificiellement par des fonctionnaires de l’État et par des gardes du parc du Mercantour."

Pour cette phrase et la mise en cause d’un corps de fonctionnaires, Estrosi a été reconnu coupable de diffamation, suite à une plainte du syndicat national de l’environnement.

 

Mais Estrosi persiste et signe

« Je vais me pourvoir en cassation concernant cette nouvelle condamnation qui fait suite à des propos sur le loup. Pourtant, je persiste et je signe : le loup n’a pas été réintroduit de manière naturelle, a indiqué Christian Estrosi ce jeudi avant de poursuivre : Je continue de l’affirmer, conformément à l’enquête parlementaire que j’ai conduite en 2003 sur le sujet : aujourd’hui encore, personne ne peut exclure la thèse d’une réintroduction d’origine humaine du loup dans le parc du Mercantour, qu’elle soit totale ou partielle.»

20 minutes

Estrosi ose tout, c'est à cela qu'on le reconnait.

Et pour glaner les voix des anti loups, y compris les plus extrémistes comme ceux de la FARce, il est prêt à ressortir cette vieille légende urbaine de néo ruraux sur la "réintroduction du loup en France", alors que tous les scientifique s'accordent à dire que Canis lupus italicus est revenu naturellement d'Italie.

 

Quand Estrosi a peur du loup, et use de démagogie, il se met à dire n'importe quoi ; la Justice l'a rattrapé...

 

association Le Klan du Loup

Estrosi, l'homme qui voit le loup partout...

Estrosi, l'homme qui voit le loup partout...

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 09:40

Giro 2016: La Préfecture 05 demande le retrait de la mascotte loup

On vous en parlait déjà il y a quelques jours, la mascotte du tour d'Italie 2016 est un loup et ça agace beaucoup dans le monde agricole des Alpes du Sud. La FDSEA et les JA 05 ont adressés une lettre aux élus, conseillers départementaux, maires et au Préfet afin de faire enlever cette mascotte lors du passage dans les Hautes-Alpes. "On comprend parfaitement le besoin de faire venir du monde, mais c'est la provocation de trop" déclare René Laurans, Président de la FDSEA 05. "Nous serons présents à Risoul lors de l'arrivée si rien n'est modifié" prévient l'agriculteur.

Max Brémond, Maire de Risoul a tenu à "apporter son soutien aux éleveurs et appelle à la discussion". Une réunion s'est donc tenue ce mardi soir à 18 heures en Préfecture entre les agriculteurs, les maires de Risoul et Guillestre pour tenter de trouver une solution.

"Nous ne sommes pas vraiment satisfaits" précise René Laurans. "De cette réunion, il n'est rien sorti d'extraordinaire. Le Préfet va demander au Giro de retirer ou cacher la mascotte mais nous n'y croyons pas. En revanche, le maire de Risoul souhaite que nous présentions nos produits à l'arrivée, lors de la remise de médailles".

DICI

Incroyable mais tristement vrai ! La préfecture des Hautes-Alpes va demander au Giro (Tour cycliste d'Italie) de retirer Lupo, leur mascotte en peluche (sic).

 

En effet, les éleveur du 05 ont une peur bleue de cette peluche de loup.

 

Mais ce qui aurait dû relever de la psychiatrie est devenu une "affaire d'état" car, ne l'oublions pas, le préfet est le représentant du gouvernement dans un département.

 

La préfecture des Hautes-Alpes a donc choisi de se coucher devant les menaces d'une poignée de racailles anti loup.
Ce sont les terroristes de tous bords qui doivent bien rire face aux déclarations martiales du Premier ministre et du ministre de l'Intérieur.

Nous, Citoyen-ne-s français-e-s, rions beaucoup moins devant cette lâche abdication.

 

En 2017, il sera grand temps de chasser ce gouvernement et ses préfets incapables d'assurer l'ordre public car au service du lobby des haineux de la biodiversité prêt à toutes les violences !

 

association Le Klan du Loup

Lupo, la mascotte du Giro

Lupo, la mascotte du Giro

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 09:05
Geri et Freki, les deux loups du Dieu Odin

Geri et Freki, les deux loups du Dieu Odin

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 14:34

Une bande dessinée qui veut faire réagir sur notre écosystème actuel

 

A l’heure du réchauffement climatique, de la disparition des espèces animales et de l’urgence d’une prise de conscience, ce projet de bande dessinée à vocation écologique a pour but de toucher enfants et adultes sur un avenir qui nous concerne tous.

 

La quête du Loup Okwaho (emblème très parlant puisque premier touché par l’homme en tant que grand prédateur), vise à recueillir la parole de 50 espèces animales directement affectées par les actes humains sur elles ou sur leur environnement : on parle bien de pollution, commerce de fourrure, déforestation, braconnage, déséquilibre des écosystèmes...

 

Cette quête est guidée par le « grand esprit » qu’Okwaho rencontre au début de l’aventure, et qui guide en réalité l’esprit amérindien en général, Okwaho (l’auteur) étant de la nation des Hurons ;

Notre rencontre au Québec il y a dix ans, lui a donné l’idée de véhiculer ce message intense, préoccupant et actuel, à travers une bande dessinée censée revisiter les enseignements sacrés amérindiens, et s’adresser aux Hommes, femmes et jeunes de cette planète qui connait des déséquilibres de plus en plus importants.

 

Les animaux sauvages sont donc les acteurs premiers de cette histoire humaine, dont je suis devenue l’illustratrice dix ans après mon voyage au Québec.

 

Nous avons besoin de soutien afin de concrétiser ce projet, car réaliser une bande dessinée représente un coût certain, et nous espérons par le lancement de cette collecte sur kisskissbankbank, recueillir suffisament de dons, allant de 5 euros à plus pour ceux qui le souhaitent. Autant de donnateurs il y aura, autant de personnes investies dans cette cause nous pourront voir.

 

J’ai beaucoup de peine à dessiner certaines choses qui me heurtent et m’empêchent parfois de dormir à propos des agissements sur les animaux, car il s’agit pour moi de les dénoncer...cependant quelle chance de pouvoir le faire !

 

Merci donc de prendre connaissance de ce projet écologique, il est si essentiel que nous agissions pour faire changer les choses, et c’est notre avenir que nous redessineront ensemble. Vous pouvez retrouver les étapes d'avancement de la bande dessinée sur facebook :

BD Fanny/Okwaho et sur kisskissbankbank en tapant la même chose. Merci à Tous

 

Fanny Gautron, 32 ans, artiste dessinatrice.

Le Klan du Loup, qui a toujours soutenu les artistes, soutient doublement le projet de Fanny.

Nous vous invitons à en faire de même sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank

 

association Le Klan du Loup

Dessins sous copyright © Reproduction interdite !Dessins sous copyright © Reproduction interdite !Dessins sous copyright © Reproduction interdite !
Dessins sous copyright © Reproduction interdite !Dessins sous copyright © Reproduction interdite !

Dessins sous copyright © Reproduction interdite !

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:43

La première édition du Bestiaire Jean de La Fontaine a été positive, malgré le vent et la fraîcheur.

 

L'association Le Klan du Loup tenait un stand (avec un coup de main de bénévoles...) et animée une conférence.

Cela nous a permis de rencontrer un public curieux et demandeur d'informations, particulièrement parmi la nouvelle génération, ce qui est un signe encourageant.

 

Nous avons aussi rencontré la jeune et dynamique équipe locale de l'ASPAS et échanger avec l'association Sur les Traces du Loup.

 

L'accueil des responsables de l'animation/communication de Château-Thierry a été sympathique, sans parler de la beauté du site (le Château).

 

Nous espérons que la municipalité reconduira l'année prochaine cette animation.

 

association Le Klan du Loup

Mise en place du stand du Klan du Loup à Château-Thierry

Mise en place du stand du Klan du Loup à Château-Thierry

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article