Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129

 

Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]

 

Adresse postale :

Le Klan du Loup

18 rue de la République

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 10:43

La Boutique du Loup sera fermée pour cause de congés du 7 juillet 2016 au 12 juillet 2016 et du 31 juillet 2016 au 15 août 2016.

 

Les commandes restent toujours possibles, mais avec des délais de livraison supérieurs à la normal.

 

association Le Klan du Loup

Fermé pour congés annuels

Fermé pour congés annuels

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 11:00

L'association le Klan du Loup avait déjà aidé (modestement) l'association Le Bosquet aux m'Isle et une Pattes.
Nous renouvelons notre aide, car le Bosquet correspond à l'éthique du KDL.

 

Au KDL, nous n'oublions pas que tous les chiens descendent du Loup.

Au KDL, nous n'oublions pas, non plus, que les associations sont là pour SERVIR et non SE SERVIR...

 

Un grand merci au Bosquet des m'Isle et une Pattes pour tout ce qu'elles/ils font en faveur de la Cause Animale !

 

association Le Klan du Loup

Chèque du KDL au Bosquet

Chèque du KDL au Bosquet

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 09:40
Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:16

Les haineux de la biodiversité et du loup s'étaient donné rendez-vous à Die, le samedi 18 juin, à l'appel du lobby exterminationniste.

 

Lors de cette traditionnelle fête de la transhumance (les éleveurs font défiler leurs "bêtes de rente" devant les cameras, puis les entassant dans des bétaillères, direction les alpages), les braillards anti-loups devaient faire masse ; encore une fois, cela a été un bide.

Ils étaient "quelques dizaines", déguisés en croque-morts (tenue adaptée à ces fossoyeurs de la Nature...), à déambuler dans le rue de Die. La majorité des manifestants étaient, en réalité, les politiciens locaux venant faire leur "marché aux cocus".

 

Quel contraste avec les manifestations citoyennes, vivantes et festives, en faveur de notre ami le Loup !

 

association Le Klan du Loup

Rions avec la FARce :-)

Rions avec la FARce :-)

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 18:33
Réalisation ©Joce pour le Klan du Loup

Réalisation ©Joce pour le Klan du Loup

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup images
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 16:20

Lundi 13 juin 2016, en fin de soirée, les Einsatzgruppen formés par l'ONCFS, ont lâchement abattu une louve de 25 kg (source : France 3 Côte d'Azur). Vu le poids de notre soeur Canis lupus italicus, nous pouvons supposer qu'il s'agit d'une jeune...

 

Certaines associations se sont empressées de verser de grosses larmes de crocodile. Ces mêmes associations validaient les premiers Plan Loup, avec force photographies en compagnie de ministres, il y a quelques années. Elles nous expliquaient que le Plan Loup était "bordé" et qu'il ne fallait pas être intransigeant comme le Klan du Loup. Ces associations (tenues par les subventions et les liens étroits qu'elles entretiennent avec le ministère de l'environnement ?) allaient jusqu'à dire qu'elles n'étaient pas opposées à quelques tirs (sic).

 

Aujourd'hui encore, le collectif Cap Loup n'a pas totalement renoncé à TOUS les tirs à tuer :

Les tirs létaux ne doivent être envisagés qu’en tout dernier recours [...]

Cap Loup

Mais comment être surpris, lorsque l'on sait que FERUS et le WWF France en sont les membres fondateurs...

 

Le Klan du Loup a toujours été clair, et ce dès sa création en février 1999 : il ne doit y avoir AUCUN tir létal (tir à tuer) le Loup en France, MÊME en tout dernier recours.

Le KDL est la seule association française 100% Loup et 0 tir à tuer !

 

association Le Klan du Loup

Photographie d'illustration

Photographie d'illustration

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 10:41

Le 5 juin 2016, a eu lien en Avignon, la journée "TentativesII" organisée par l'association Adeo Animalis. Cette TentativesII s'est transformée en succès !

TentativesII Adeo Animalis AvignonTentativesII Adeo Animalis Avignon

TentativesII Adeo Animalis Avignon

L'association Le Klan du Loup a répondu Présente ! ainsi que 80 autres associations ou artisans.

Stand du Klan du Loup pour la journée TentativesII

Stand du Klan du Loup pour la journée TentativesII

Cela a été l'occasion de rencontrer de très nombreuses personnes, de tous âges, curieuses ou intéressées par le Loup.

 

Pour cette journée, il n'y a eu pas moins de 1500 visiteurs, ce qui fait de TentativesII LA journée incontournable des défenseurs de la Cause Animales.

Stand du Klan du Loup pour la journée TentativesII
Stand du Klan du Loup pour la journée TentativesII

Stand du Klan du Loup pour la journée TentativesII

Le Klan du Loup remercie Adeo Animalis pour son invitation, avec une mention particulière pour Natacha.

 

Cela a été aussi l'occasion pour le KDL de rencontrer des associations ou des collectifs citoyens que nous suivons, comme Le Bosquet aux m'Isle et une Pattes, les Petits Zinzins, le collectif citoyen anti-corrida, les Services Animaliers Provence, etc...

 

Même si nous nous doutons que l'organisation d'un tel évènement est très lourd à porter, nous espérons qu'Adeo Animalis nous gratifiera d'une TentativesIII...

 

association Le Klan du Loup

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 10:28

Les 21 et 22 mai 2016, a eu lieu au Refuge de l'Arche, le week-end de la Protection Animale.

 

Cela nous a permis de rencontrer nos hôtes, Aude et Yann Huchedé, ainsi que les salarié-e-s et bénévoles de l'association CEPAN.

Aude Huchedé au stand du Klan du Loup. Crédit photo Michel Pourny

Aude Huchedé au stand du Klan du Loup. Crédit photo Michel Pourny

Nous avons été honoré par la présence de l'actrice Mylène Demongeot et du naturaliste Sylvain Mahuzier :

Mylène Demongeot et Sylvain Mahuzier. Crédit photo Frédéric C Fotografie

Mylène Demongeot et Sylvain Mahuzier. Crédit photo Frédéric C Fotografie

Mylène Demongeot est venue soutenir le Klan du Loup dans son combat pour la défense et la protection de Canis lupus italicus !

Mylène Demongeot au stand du Klan du Loup
Mylène Demongeot au stand du Klan du LoupMylène Demongeot au stand du Klan du Loup

Mylène Demongeot au stand du Klan du Loup

De nombreuses discussions se sont engagées sur le thème du Loup...

Aude et Christian Huchedé, un bénévole du Refuge de l'Arche et un du Klan du Loup. Crédit photo Michel Pourny

Aude et Christian Huchedé, un bénévole du Refuge de l'Arche et un du Klan du Loup. Crédit photo Michel Pourny

La journée du dimanche 22 a commencé par la plantation d'un jeune chêne, en la présence de Mylène Demongeot, Sylvain Mahuzier et Yann Huchedé. Tous trois nous ont rappelé que sur Terre, la faune et la flore sont liées au sein de la biodiversité.

Mylène Demongeot, Sylvain Mahuzier et Yann Huchedé

Mylène Demongeot, Sylvain Mahuzier et Yann Huchedé

La journée de dimanche a aussi été celle d'une conférence/débat sur le loup, animée par l'association Le Klan du Loup.

Conférence/débat du Klan du Loup au Refuge de l'Arche
Conférence/débat du Klan du Loup au Refuge de l'Arche

Conférence/débat du Klan du Loup au Refuge de l'Arche

A propos de l'article du Haut-Anjou, le Président du Klan du Loup tient à apporter les précisions suivantes :

il y a des erreurs de retranscription dans l'article :
- les 3 grands prédateurs représentent 0,09% (et non 0,9%) des pertes du cheptel ovin en France.
- le nombre de 292 loups en France est celui de l'ONCFS. La réalité se situe entre 150 à 200 Canis lupus italicus

Président-Fondateur du Klan du Loup

Concernant les loups, voici ceux du Refuge de l'Arche :

Loups (et ourse) du Refuge de l'ArcheLoups (et ourse) du Refuge de l'Arche
Loups (et ourse) du Refuge de l'ArcheLoups (et ourse) du Refuge de l'Arche

Loups (et ourse) du Refuge de l'Arche

Enfin ce week-end aura été l'occasion de rencontrer des associations comme Afrique Horizon, LEA49, les Amis de Théophile, Animals Asia France et toutes les autres...

 

Nous remercions chaleureusement le Refuge de l'Arche pour ses actions en faveur de la Protection Animale ainsi que pour leur accueil.

Nous espérons nous revoir l'année prochaine.

 

association Le Klan du Loup

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 16:51

Compter les animaux sauvages, pas simple !

Les méthodes de comptage de la faune sauvage ont été bouleversées par la génétique et les techniques numériques. La vie intime des animaux et leur interaction avec l’environnement sont plus accessibles.

PIÈGES. Comment se porte la faune sauvage ? Il y a 30 ans bien malin qui aurait pu répondre à cette question. À part quelques espèces très rares comme l’ours, le décompte n’était possible qu’à partir d’observations à la jumelle et de prélèvements épisodiques de quelques individus via des pièges. Aujourd’hui, l’état de conservation de 312 espèces et 132 habitats d’intérêt communautaire du territoire français a fait l’objet de deux évaluations scientifiquement valides en 2007 et 2012. 55% des espèces et des écosystèmes sont ainsi dans un état défavorable, 28% en bon état et 17% restent inconnus (il s’agit principalement d’espèces marines et de certains invertébrés). "En comparant les deux inventaires, on constate une tendance générale à la dégradation", note Renaud Puissauve, co-rédacteur de ce rapport remis à l’Union européenne.

Chercheur au Muséum national d’histoire naturelle, Renaud Puissauve est venu rendre une sorte d’hommage aux 1.500 agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) lors du colloque organisé cette semaine par cet organisme sur son bilan de trente ans de suivi des espèces vivant sur le territoire français. L’organisme est en effet l’un des principaux contributeurs à ces inventaires pour les espèces "chassables" (oiseaux d’eau, cerfs, chevreuils, sangliers, perdrix, lièvre, etc.) mais aussi de mammifères emblématiques comme le loup, le lynx ou l’ours. Son bilan met en exergue une véritable révolution des techniques de suivi de ces animaux. "L’application de la génétique, de la révolution numérique à ce secteur nous permet aujourd’hui d’évaluer finement des populations faibles vivant sur de grands espaces", note Nirmala Seon-Massin, directrice scientifique de l’ONCFS.

Analyses sanguines, prélèvements génétique, échographies

GPS. Le recenseur de la nature cherche à établir les aires de répartition d’une espèce, son abondance et son évolution démographique. L’outil de base, c’est la capture physique des individus sur des zones tests par des pièges et filets, le marquage par bague, le relâchement et la recapture l’année suivante. "C’est en effet en comparant le nombre d’animaux déjà bagués avec ceux qui ne le sont pas qu’on peut statistiquement évaluer l’abondance d’une espèce et sa dynamique démographique", explique Maryline Pellerin, qui travaille au suivi des 6 espèces françaises de grands ongulés à l’ONCFS. Cette méthode fiable n’est pas abandonnée bien qu’elle puisse occasionner des blessures aux animaux. Mais elle est aujourd’hui doublée d’analyses sanguines, de prélèvements génétiques, de recherche de parasites comme les tiques et même d’échographies pour les femelles pleines !

Surtout, des individus sont aujourd’hui appareillés de GPS ou de VHF pour les suivre dans leur vie quotidienne. On a appris ainsi que lorsqu’ils sont traqués par les chasseurs, les sangliers abandonnent les fourrés où ils vivent habituellement pour les taillis sous futaies où les chasseurs ne pensent pas naturellement à les poursuivre. De même, les hardes de biches ne mettent que quelques heures après la chasse pour revenir dans leurs espaces de vie préférés.

À la recherche des crottes

CHANT. Les technologies donnent ainsi plus de précision à des méthodes anciennes. Ainsi, le comptage des oiseaux chanteurs (alouette des champs, caille des blés, grive musicienne, etc.) s’opère depuis les années 1980 à partir de leur écoute par 800 observateurs (dont 600 de l’ONCFS et 200 des fédérations de chasseurs) en deux passages (avril et mai-juin) sur des cercles de détection de 500 mètres au centre de mailles IGN de 24 sur 28 kilomètres de côté, soit 5.300 points d'écoute. "Cette méthode est aujourd’hui améliorée par la bioacoustique, l’enregistrement du chant permettant à la fois d’éviter le double comptage et de déterminer les signatures vocales individuelles", précise Carole Toïgo, à la direction de la recherche et de l’expertise de l’ONCFS. La bioacoustique est en cours d’essai sur le lagopède et le râle des genêts et devrait dans le futur affiner des résultats déjà solides pour d’autres oiseaux. Ainsi, sait-on que depuis 1996, les effectifs des tourterelles des bois ont baissé de 28%, obligeant la France à la classer comme espèce vulnérable. Les pigeons ramiers ont dans le même temps doublé leurs effectifs !

La génétique suit ici un chemin inattendu : la crotte. La déjection animale est en effet pleine d’ADN dont les microsatellites sont autant de marqueurs individuels. La chasse aux excréments est devenue le jeu favori des agents, notamment ceux chargés des espèces insaisissables comme le vison d’Europe, espèce nocturne de faible densité, ou toute la famille des mustélidés (hermine, martre, furet). La crotte est l’indicateur irréfutable de la présence du loup sur un nouveau territoire, et l’on peut même déterminer sa provenance s’il a déféqué dans une autre région. On sait ainsi qu’un individu repéré dans la Meuse provenait du massif des Bauges au nord de l’arc alpin.

BANQUES. La création de banques de données génétiques ouvre également de grandes perspectives. Ainsi, il sera possible de confirmer la présence d’une loutre dans une rivière ou un étang grâce à un échantillon d’eau dans lequel on recherchera des traces d’ADN de l’animal. Les crottes devraient également permettre de savoir ce qu’ont mangé les animaux. Ainsi, ce sont des analyses génétiques qui ont permis de déterminer que des bouquetins et de mouflons vivant sur les mêmes zones ne mangeaient pas la même chose et n’entraient donc pas en compétition pour leur nourriture. Autre aspect pratique : on devrait savoir de quoi se nourrissent préférentiellement les grands ongulés et déterminer ainsi les principaux responsables des dégâts causés sur les arbres dans les forêts. Grâce à ces nouveaux outils, la vie intime des animaux et leurs interactions avec l’environnement deviennent plus accessibles. Ces progrès devraient être évidents lors de la remise du prochain rapport sur l’état de conservation des espèces en France prévu pour 2018.

Sciences et Avenir

Pour la première année depuis le retour naturel de Loup en France (novembre 1992), les chiffres officiels de l'ONCFS sont en baisse, soit 292 loups.

 

Madame Royal contredit son administration, et avance le chiffre magique de 500 loups. Estrosi va-t-il pousser jusqu'à 1000...?

 

La réalité est nettement plus triste et moins vendeur pour les journaleux en mal de buzz : il y aurait entre 150 à 200 loups en France.

 

Les tirs à tuer officiels (tirs de défense, tirs de prélèvement) et le braconnage ont exterminé un tiers de la population actuelle !

 

Seul Le Klan du Loup est 100% loup et 0 tir à tuer !

 

association Le Klan du Loup

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 17:33

Grâce à la FDSEA05 et aux JA05, la préfecture des Hautes-Alpes fait le bonheur des Français-e-s et des Italien-ne-s, car le ridicule a toujours fait rire ! Quand l'expression (péjorative) crétin des Alpes prend tout son sens.

 

Une précision pour les néo-ruraux de l'élevage intensif : un loup n'a pas les yeux bleus (sic)...

 

Nous souhaitons bon courage au préfet Philippe COURT qui restera dans les annales de la République comme l'homme-qui-a-fait-retirer-une-peluche-de-loup-pour-ne-pas-effrayer-les-éleveurs.

Avoir fait l'X et les Ponts pour en arriver là ; quel gâchis...

 

association Le Klan du Loup

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Dessin sous copyright © Merci à Pascal Melan pour son autorisation de publication

Publié par Le Klan du Loup - dans loup
commenter cet article